[10] A ce stade, je ne sais pas si c'est l'une des victimes qui est parvenue à faire sortir les autres, ou si c'est un service étranger qui leur a permis de sortir, mais je penche pour la deuxième solution. 

[11] Il paraît qu'on a appelé cette opération l'opération SPUDNIKS, du nom d'une marque de chips.